Cuisine et Douleur, cuisine et fatigue

Longtemps j’ai cru que pour être en bonne santé, il fallait manger léger. Mais léger en quoi ???

Dès l’âge de 15 ans, j’ai commencé à souffrir de maux de dos relativement importants. Scoliose, disques intervertébraux abimés… Heureusement, mes parents n’ont pas laissé les médecins opérer. Par contre, j’ai été mise au repos complet…

Quelques années de douleur, une grossesse et un accouchement plus tard, tombe un diagnostic de fibromyalgie.

Le monde s’écroule autour de moi. J’ai 30 ans, j’élève seule 2 enfants, et je suis incapable de rester debout 10 minutes. Je n’ai plus de force, je m’endors au volant, au travail, chez mes amis. Je vis dans un brouillard permanent, j’oublie parfois même qui je suis.

Au bout de deux ans d’incapacité de travail et de batailles pour faire reconnaître mes droits, épuisée, abrutie par les traitements, j’ai l’intuition que je me goure complètement. J’envoie valser tous mes traitements, et je commence à chercher ailleurs, déjà convaincue qu’un morceau de solution se trouve dans mon alimentation.

Il m’aura fallu 7 ans de démarches et de gens bien-pensants, bienveillants, mais impuissants avant de trouver une lueur d’espoir.

Car oui, elle existe bel et bien la cuisine ressourçante, nourrissante, la cuisine anti-fatigue et anti-douleur. Mais elle n’est pas une, elle est plusieurs. Ce qui convient à l’un, ne convient pas nécessairement à l’autre.

Dans les ateliers de cuisine anti-douleur et anti-fatigue, je vous invite à découvrir les grands principes de Taty Lauwers, qui fut MA révélation. Adaptée à chacun selon les circonstances, elle prend en compte l’individu dans sa globalité, et avec ses particularités.

Ici encore, je ne prétends pas vous soigner, mais vous alléger, vous renseigner, vous enseigner au travers d’ateliers où chacun met la main à la pâte et la main au coeur. Convaincue que c’est dans le partage et l’action que se trouve la solution.

Vous trouverez les dates des ateliers dans l’agenda, et les articles sur ce sujet dans la catégorie « cuisine et douleur » en bas de page.

Plus d’infos? N’hésitez pas à me contacter